Griffes d'Annette

"Croire à ce qui émerveille", ça réchauffe…

Il fallait ne pas avoir détricoté ses pulls, même en s’attachant à suivre le thème (“Le fil s’en mêle”) des "Fenêtres qui parlent" (“Fenêtres qui caillent”),  pour emboîter le pas à la foule et marcher en fil(e) serré(e) dans les ruelles de Flers-Château… Et plus que tout, il fallait “croire à ce qui émerveille” (Fellini)…

Photos des créations in situ du “Banc des Méduses” de Lô,  de “Sans fil, les souris très peu s’emmêlent” de Jeff Olsen, de “La compagnie étend son linge” par la Cie de la Corde à linge, de “La dentellière” de Laura Yoro, “la Fenêtre Surprise” des enfants de l’Ecole Chopin…

  1. griffes a publié ce billet