Griffes d'Annette

"Urgence vitale… à aller me recoucher"…

L’énergie contenue se libèrera-t-elle, mon ombre créera-t-elle sa propre lumière comme dans “la peinture ouverte sur le silence” de l’artiste bosniaque Safet Zec ?

Peu importe, j’enfile une chemise fraîche et me re-glisse sous les draps car aujourd’hui, j’ai “les cheveux en bataille” mais pas du tout “les doigts dans la prise” (référence à la formule de l’émission de Colin et Mauduit “Downtown” sur France Inter)…

Exposition jusqu’au 18 février 2012 à la Galerie Dutko à Paris 4ème (Ile Saint-Louis)

  1. accrochage a reblogué ce billet depuis griffes
  2. griffes a publié ce billet